Archives pour la catégorie Réinformation

D’où les pharaons tenaient leurs chars ?

http://www.arte.tv/guide/fr/048174-000-A/les-chars-des-pharaons

Le problème des archéologues, c’est qu’ils sont  (comme malheureusement tant d’autres de nos soi-disant « élites ») formatés dans leurs écoles, facs et universités… Et cela leur crée des œillères quasiment indécrottables… Que les Égyptiens de l’antiquité aient eu des chars (et des arcs et des flèches…), bien à eux, comme tant d’autres civilisations et cultures, entre autres chinoise, et pour certaines avant ces deux-là d’ailleurs… Et que, comme les chinois, ils l’aient amélioré, intéressant, intéressant… Mais la question de base, la racine de l’interrogation, est, d’où vient ce char !? Qui leur a apporté, transmit ? Dans quelle région est-il apparu en premier ? Où est-il apparu ? Quelle culture ou civilisation l’a inventé ? Est-il lié à l’invention de la roue ? Dans cette même région d’apparition du char ? Etc, etc… Voilà les véritables questions qui auraient dû être posées dans ce doc et dans bien d’autres et surtout avec un doc spécifique sur l’invention de celui-ci et de sa part indissociable, la roue. Avez-vous déjà vu un tel doc en 50 ans d’audiovisuelle TV ? Sur déjà  ce char et/ou sur pourtant l’une des plus importantes inventions humaines, la roue…

Propagation de l’usage du char de guerre dans l’Antiquité

« …Les premiers chars de guerre connus sont des chars funéraires de la culture d’Andronovo, dans l’actuelle Russie et le Kazakhstan moderne, vers 2000 av. J.-C. Cette culture est influencée par la culture Yamna… »

D’ailleurs, en regardant cette carte de la diffusion du char (et donc surement de son pendant indissociable la roue), vous y constatez que cette zone est pratiquement identique (+/- temporellement, mais surtout géographiquement) à la diffusion de la dite culture indo-Européenne entre le Ve/IIe millénaires. C’est à dire diffusion de la sous-espèce « homo sapiens Europoïde » et en particulier de son ethnie dite « indo-Européenne » porteuse de la culture et du langage du même nom, propre à cette culture Européenne particulière. Car à la différence d’aujourd’hui et de nos moyens de communication moderne et « virtuel », à ces époques et pendant bien longtemps les cultures se diffusaient avec leurs porteurs…

Sachant que ces chars n’arrivaient pas seuls et étaient bien entendu accompagné de toutes les autres technologies et aspects culturels (trop long à lister ici et déjà fait dans d’autres de mes articles) de la culture la diffusant. Sachant aussi que cette culture Européenne (dite indo-Européenne) n’est devenue « indo » qu’à sa diffusion et modification (surement aussi au contact d’autres peuples) à son arrivée en Asie centrale et en Inde.

Sachant aussi (à moins que les historiens de cette carte ne soient dans l’erreur de quelques millénaires ?…) que la diffusion de notre culture Européenne (dite indo-Européenne) ne sait pas faite en 1 jour et en une seule migration. Mais surement sur plusieurs millénaires et surement plusieurs vagues (voir en continue) de migrations et/ou par pics (démographique entre autres).

D’ailleurs les Scythes (aussi appelé Sakas ou Saces) en étant l’une des dernières représentations +/- disparue vers la fin du IIIe s. après J.-C et les Tokhariens l’une des branches indo-Européenne apparue (dans le sens géographique « ayant atteint ») en Asie centrale de l’Est et chine du nord vers le IV/IIIe mil. avant J.-C.

Scythes ce faisant supplanter par un courant inverse  – Est > Ouest – en Asie centrale/Sibérie et en particulier par les peuples turco-mongols, en partie déjà hybrides Euro-mongoloïdes, qui arriveront en Europe entre autres sous le nom des « Huns ». Courant perdurant  jusqu’aux invasions Mongoles du moyen âge, puis de nouveau se courant s’inversera avec cette fois-ci les conquêtes Russes vers l’Est.

D’ailleurs des Européens (pré-indo-Européens pas encore porteurs de la culture « indo-Européenne » et donc pas encore avec des chars) ou des proto-Indo-Européens (porteur des balbutiements de cette culture, mais encore en phase d’ethnogenèse en Europe de l’Est) se sont surement déjà diffusés au-delà de l’Europe et surement identiquement à cette carte, qui n’est que la représentation de la diffusion naturelle des peuples Européens depuis leur apparition il y  a 40 000 ans, entre autres comme vous pouvez le constater en Égypte (d’où Néfertiti, le Scribe du Louvre, Ramsès II et bien d’autres représentations de l’antiquité égyptienne au physique très Européen). D’ailleurs les Néandertaliens, en toute même logique géographique et climatologique, avaient eux aussi +/- déjà cette même zone de diffusion et d’expansion, mise à part a priori l’Égypte.

Déjà le fait que ce char apparaisse dans 2 endroits de la planète aussi éloignés (Égypte et Chine) +/- en même temps, vous apporte un début de réponse… Et il y a en effet un autre début de réponse dans ce doc avec a priori l’apport de ce char par les Hyksôs, peuple arrivant du Nord du Moyen-Orient et ayant régné sur une partie de l’Égypte durant plus d’un siècle et qui ont aussi apporté d’autres technologie et armes « supérieures », notamment l’arc composite, de nouvelles flèches, de nouveaux boucliers, sabres, dagues, casques et cottes de mailles et a priori même le cheval (ou plutôt sa domestication et l’équitation). Sachant entre autres qu’a priori la langue Hyksôs n’appartenait pas à la famille des langues sémitiques (et dans cette région, si pas sémitique…).

Et donc questions essentielles, qui étaient-ils ? Eux-mêmes d’où tenaient-ils ce char et ces technologies et pratiques ? Voilà les questions auxquelles l’on aimerait que les chercheurs et archéologues se penchent, s’attèlent (c’est le cas de le dire) et tentent de nous apporter un (au moins) début de réponse. Et pas toujours les mêmes docs, avec les mêmes questions/réponse avec les mêmes civilisations, depuis 50 ans, merci ! Heureusement certains chercheurs (eux ayant peut-être réussi à échapper au formatage généralisé ou autodidactes), mais pas (encore) dans les petits papiers des décideurs des diffusions et surtout financeurs (nerf de la guerre) de docs… ont déjà les réponses. Quoiqu’avec le savoir se généralisant sur Internet, vous devriez déjà faire une bonne pêche par vous-mêmes.

Publicités

Le roi scorpion – Egypte antique (doc TV FR5)

Publié (tenté et/ou censuré depuis) sur :
http://television.telerama.fr/tele/documentaire/le-roi-scorpion,5116427,emission13888273.php
http://www.france5.fr/emission/les-secrets-de-legypte-antique/diffusion-du-11-07-2015-23h50#disqus_thread

Extraits du synopsis de présentation de ce doc :
« … thèses avancées par les historiens qui, jusqu’alors, prétendaient que l’Égypte avait été fondée par des envahisseurs venus de Mésopotamie ou d’Europe… » « …autre fait… mis au crédit du roi Scorpion : l’invention de l’écriture. ».

Tiens, moi qui suis plutôt Européaniste, que l’on pourrait traduire par nationaliste Européen, non belliqueux, non expansionniste (la Russie est largement assez grande…), mais voulant sanctuariser/défendre l’Europe, si vous voyez ce que je veux dire… et vous le voyez très bien… et contre ce qu’ils nous « ont » fait depuis 40 ans, à vous de deviner qui sont ces « ont » et ce qu’ils nous ont fait, et vous le devinez très bien. J’aimerai bien savoir ou ce type de thèse est écrit ? Car elles m’intéressent fortement, j’aimerai savoir quels historiens partagent mon même point de vue et pour de très bonnes raisons (1). J’ai bien souvent entendu parler de la thèse de peuples issue de l’Ouest de l’Égypte (futur désert Sahara) et migrant, fuyant la désertification, vers le Nil, mais jamais entendu parler de ces thèses Mésopotamienne et encore moins Européenne ? Pourtant j’ai lu pas mal à propos de l’antiquité, dont entre autres moyen-orientale.

(1) Les bonnes raisons :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Scribe_accroupi
http://musee.louvre.fr/oal/scribe/indexFR.html
– Et bien sûr Néfertiti ou les trésors de la tombe de Toutankhamon avec entre autres ses coffres le représentant avec sa reine ou dans des scènes de combats conte les nubiens et les peuples orientaux, ses repose-pieds et sandales ornés de l’effigie de ses mêmes peuples ennemis… Ou encore pareillement Ramsès II et les nombreuses fresques de ses temples et palais le représentant combattant ses ennemis… (comme l’on dit « ya pas photos », aucun doute sur l’origine homo sapiens Europoïde ou « Caucasien » comme certains le disent encore…).

Pour ce qui est de l’invention de l’écriture (ce qui quelque part rejoint la thèse de fondation de la civilisation de l’Égypte antique par des peuples allogènes à l’Égypte) et je suppose qu’ici l’on parle bien de l’invention de celle-ci en Égypte et pas pour le monde entier ? Qu’elle soit de type hiéroglyphique, cunéiforme ou idéogramme. Pas que pour l’écriture et comme je le dis toujours et le répéterait sans cesse, les générations spontanées d’apparition d’espèce animale n’existent pas, les inventions innées et spontanées d’origine humaines, qui plus à des endroits différents et quasiment à la même période (pour l’écriture plus ou moins -3500/2500 av. J.-C.) et même si parfois éloignées de milliers de Kms, pas plus « spontanées », mais pour la majorité d’entre elles, si ce n’est toutes, sont acquises (en douterions-nous entre autres pour ce que les enfants apprennent ? Non) et si cela était inné dans les gènes humains, pourquoi les papous, les africains subsahariens ou encore les aborigènes d’Australie et d’autres, pas ? Pas plus que le calendrier ou les pyramides…

Il y eu oui en effet un début de création (ou prémices +/- disparues ou +/- avortées dans l’œuf sur son lieu d’origine ?) de cette écriture quelque part et en tous cas qui se diffusa en Eurasie et jusqu’en Amérique centrale (Caral, Olmèques), comme il y eu un début pour les symboles dits « Grecs » (méandre, clé Grecque et autres…), lesquelles l’on sait maintenant d’où ils sont originaires (2) et que l’on retrouve dans une grande partie du monde, mais surtout, et en toute logique, en Eurasie, ayant pris le même chemin (peut-être déjà auparavant ?) que les Tokhariens.

L’écriture (et pas que, le calendrier ou la mythologie et le rite de « la Butte primordiale » par exemple, celle-ci que l’on retrouve bien avant l’Égypte dans les tertres/tumulus/kourganes du nord de la Mer Noire et les futures pyramides de Chine en résultant bien sûr) c’est diffusé à travers le monde et même au-delà des mers, tout autant comme les hommes ont réussi à atteindre l’Australie ou Hawaï… et pour ces dernières, atteintes pourtant avec bien moins de moyens techniques (navires) que ceux des débuts de l’antiquité, même si atteinte bien après pour Hawaï. Écriture (ou prémices) réellement originaire de Mésopotamie ? Ou du Sud Est de l’Europe/Mer Noire (entre autres avant son submergement) ? Indus ? L’avenir archéologique, scientifique et Historique nous le dira, comme pour Mezin (en Ukraine) et comme elle nous a fait découvrir le plus ancien temple mégalithique de « Göbekli Tepe » datant de 12 000 ans, ou la plus ancienne représentation de la voûte céleste jamais retrouvée, non pas venant de Babylone, mais d’Europe avec le disque de Nebra.

(2) Les bonnes raisons :
http://donsmaps.com/wolfcamp.html
https://books.google.co.uk/books?id=oq-xLPfgvJ4C&pg=PA117#v=onepage&q&f=false
http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Campbell#La_voie_originale_de_Joseph_Campbell
https://en.wikipedia.org/wiki/Mezine
http://www.iabrno.cz/agalerie/magdal.htm (bas de page)

Aux origines de l’humanité…

http://www.arte.tv/guide/fr/042823-001/aux-origines-de-l-humanite-1-3#details-comments

http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/aux-origines-de-l-humanite,19934974.php

J’imaginais bien que ça allait être la même soupe idéologique de propagande bobos et étatique de nos soi-disant « élites », qui allait nous y être servi… Je n’ai pas été déçu… c’est bien connu, nous sommes tous des africains ! Et donc nous devons accepter notre peuplement de remplacement allogène massif et historique dans le pillage généralisé de nos ressources économiques (emplois, formations, prisons, impôts…) et sociales (aides, logements, écoles, justices…) par nos soi-disant ancêtres et malgré un chômage de masse se comptant par millions. Qui plus est, de manière hilarante (car au point où l’on en est, il vaut mieux en rire quand pleurer) et de façon lourde et grotesque, un doc métisso-obamaïste. Regardez bien dans ce doc, entre autres, les passages/rappels redondants réguliers anti chronologiques (de nos jours à la préhistoire jusqu’aux 1ers hominidés), où l’on y voit défiler l’évolution de l’espèce humaine en passant par les pyramides et les grottes ornées Européennes (d’ailleurs ils y font une grave erreur, les 1res ne datent pas de 20 000 ans comme il y est dit, mais de 32 000 avec Chauvet) et où la 1re photo et représentation de notre époque actuelle est celle de ce barak hussein obama (de son nom complet). Hilarant de lourdeur propagandiste vous dis-je… si encore ils nous conditionnaient avec finesse… Pour nos bobos métissophiliques suicidaires, l’apothéose de la création et de l’évolution humaine c’est lui… (Enfin ce qu’il représente, le métisse aux rênes du monde), nouvelle idéologie, nouvelle race supérieure, nouvelle croyance métaphysique, qui s’effondrera comme toutes celles qui l’ont déjà précédées…

C’est pourquoi vous les petits blancs pleins de défauts et coupables de tant de maux de l’humanité, vous devez accepter depuis 40 ans, votre invasion massive, tout ça accompagné de leur délinquance, violence et instinct criminogène, notre insécurité et l’obligation de promiscuité (entre autres dans les transports, les commerces et les queues) avec ces pouilleux belliqueux, obscurantistes, pilleurs parasites et destructeurs, chevaux de Troie de notre civilisation, culture, bien-être, sécurité et identité multi millénaire Européenne et Europoïde ! Il ne sera bien sûr pas dit dans ces docs toute la vérité (celle non dite par omission). Que nous descendons peut-être d’hominidés africains, mais que nous descendons avant cela de singes, de primates primitifs, de rongeurs, de reptiles, de poissons et jusqu’aux 1res formes de vie apparue sur terre, de microbes !  Sachant cela, cela nous donne-t-il l’envie et l’obligation de, « Vivre ensemble », « Fêter nos (nouveaux) voisins » « Multi(sous)culturaliser », copuler, se métisser (quasiment nous seul à sens unique dans nos pays, pas les leurs) et trouver « Plus belle la vie » (série de propagande immigrationniste allogène d’état)…  avec ces formes de vie que nous ne sommes plus ? Et avec des peuples arriérés et primitifs que nous ne sommes plus non plus et dont nous nous sommes séparés depuis 100 000 ans ! Ou, même si plus récemment, largement séparés culturellement (je vise entre autres l’islam bien entendu).

D’ailleurs aspect surement le plus important, que j’aborde très peu ici, la séparation culturelle (donc entre autres psychologique et sociologique) et son évolution séparée et différente, déjà même avec des peuples ayant pris des chemins différents du notre il y a pourtant assez peu de temps (donc entre autres l’islam)… Même si d’autres aspects plus biologiques et morphologiques nous ont encore séparés, entre autres les hybridations qui ont eu lieu entre Homo sapiens et les hominidés déjà présents sur place depuis environ 2 millions d’années (Homo erectus ou descendants de celui-ci : Heidelbergensis et Neandertal en Europe, hommes de Java/Pékin/Florès en Asie) sur les continents eurasiens et qui ont donné ces si grandes différences physiques (et pas que) des 3 races les plus répandues. Soit dit en passant, « hybridation » terme valable entre espèces différentes (même si fécondables), et non pas « métissage » comme il y est encore faussement dit dans ce doc, ce terme n’étant valable qu’entre races différentes. D’ailleurs, parmi les vérités non dites, aussi que les plus anciens fossiles de primates primitifs retrouvés (d‘avant la séparation entre singes et lémuriens) et datant d’environ 43 millions d’années, l’ont été en Allemagne ! Donc tout est relatif de qui, de quoi ou d’où nous descendons ! Et de ce que nous devons, ou pas, accepter !

D’après nos élites les turcs sont Européens…

http://television.telerama.fr/tele/documentaire/l-europe-des-ecrivains,11935322,emission84028006.php

PROPAGANDE ! CONDITIONNEMENT ! ENDOCTRINEMENT ! Encore et toujours depuis 40 ans, de soi-disant « élites », qui décident, contre l’avis majoritaire de leur peuple (Européen) d’inclure la turquie dans l’Europe (et ici je ne parle même pas de l’U.E, qui n’est pas l’Europe entière mais qu’une partie de celle-ci, une entité politique de l’Europe.). Comme les arabes qui ont occupé les ¾ de l’Espagne pendant +/- 400 ans, comme les mongoles qui ont occupé une partie de la Russie pendant +/- 200 ans, les turques ne sont pas plus Européens que ne le sont ces 2 autres peuples parce qu’ils occupent depuis 500 ans une (infime) partie de l’Europe (Thrace), dont Constantinople qu’ils ont rebaptisé istanbul, d’ailleurs qu’au début du XXe s. ! Nous avons-nous aussi Européens et entre autres Français, bien des territoires hors d’Europe (Antilles, Guyane, Ceuta et Melilla, Malouines…) et nous n’en sommes pas plus des antillais, des sud-américains ou des nord africains ! Et nous n’étions pas plus nous Européens, des nord africains, des africains subsahariens ou des asiatiques quand nous possédions et dominions ces parties du monde et la majorité de la planète !

Petite leçon d’histoire pour nos élites déculturées et ethnomasochistes… Les turques sont originaires d’asie centrale, d’ethnie, de culture et d’une bonne part de leur Histoire et bien sûr de religion islamique (et je suis athée), les religions étant intrinsèquement liée à la culture (athée ou pas…). Ils n’ont commencé à coloniser l’Anatolie (renommée « turquie » depuis) que depuis la bataille de Manzikert en 1071 (XIe s.), qui à vue les Gréco-Romains (à tort appelé « Byzantins », ceux-ci s’étant toujours considérés et nommés eux-mêmes « Romains » et à raison) de la partie Est de notre empire Romain restant, se faire battre par les turcs de l’ethnie seldjoukide. Turcs qui n’ont fini par mettre les pieds en Europe qu’au XIVe siècle, donc historiquement très récemment, et pris Constantinople en 1453 (XVe s.).

Et comme nombre d’Européens restés vivre en Espagne au temps des arabes ou en Russie au temps des mongoles (et surement une petite partie s’y être mélangé à l’occupant) ne donne pas plus le statut d’Européens aux arabes qu’aux mongoles, cela ne donne pas plus aux turques le statut d’Européens, même si une partie de ces turques sont surement d’origine Européenne (et entre autres Gréco-Romains, dit Byzantins), ceux entre autres restés en Anatolie, voir même s’étant mis de grès au service de ces turques (comme certains généraux Romains après la colonisation de Constantinople) ou de force, comme les forces d’élite nommées Janissaires. Janissaires composés d’enfants Européens kidnappés, élevés, endoctrinés et devenant esclaves-soldats, ainsi qu’une bonne part du harem du sultan qui était d’origine Européenne Balkanique. D’ailleurs en passant, comme les Mamelouks étaient aussi majoritairement des esclaves-soldats d’origine Européennes au service des dynasties arabes, les 1ers sous les abbasside entre autres. Ce pourquoi certains turques sont très physiquement et culturellement Européens, majoritairement les élites. Ce qui est loin d’être le cas de la majorité du peuple turque, particulièrement culturellement. Si la turquie est Européenne, alors toute la planète peut se revendiquer de l’être ! Même si cette planète s’est en grande partie Occidentalisée (donc culturellement Européanisée) cela ne donne pas à toute la planète le statut d’Européen, voire d’Occidental.

Ce que la chine nous doit…

Commentaires censurés destinés aux pages et au synopsis du 1er doc d’une série de 3, passés sur Arte en septembre 2014 « L’art et l’empire du milieu » :

http://television.telerama.fr/tele/documentaire/l-art-et-l-empire-du-milieu,14227031,emission83000734.php

http://www.arte.tv/guide/fr/050286-003/l-art-et-l-empire-du-milieu#details-comments

Ce que ce documentaire ne dit (dira) pas, c’est que cette « Rencontre Est-Ouest » c’est déjà réalisé bien auparavant, de 4000 à 1000 ans avant J.-C. et que c’est « Durant cette période que l’art chinois a subi sa 1re et sa plus grande influence extérieure ». Tout le monde sait (en tout cas tous les chercheurs et personnes qui si intéressent) que les Tokhariens (voire les proto-Tokhariens) ont apporté l’équitation (et le cheval et/ou sa domestication ?), le char (et assurément la roue), le bronze (et la métallurgie ?), le blé (et l’agriculture ? et la sédentarisation qui va de pair ?)… les pâtes, eh oui (voir réf. doc plus bas)(1) et a priori bien d’autres choses. Dont sûrement les balbutiements de l’écriture chinoise, qui ressemble à certaines écritures (dite « Proto-écriture ») (4500 et 5500 av. J.-C.) antérieures à celle de la Mésopotamie, retrouvées dans les cultures Balkano-Danubiennes de l’Ouest de la Mer noire (voir Wiki « Tablettes de Tărtăria »). Mais assurément ont apporté les fondements de la civilisation aux chinois. Ce qui n’enlève rien au génie de ceux-ci, qui avaient su en faire bon usage, voir à « dépasser leur maître » dans certains domaines, entre autres dans le travail du bronze.

Je  vous invite à vous documentez plus en profondeur avec certains docs (1) (que j’espère vous trouverez en « PtoP » entre autres), dont un diffusé très récemment sur FR5 « Fu Hao ou le tombeau des merveilles » (malheureusement pas enregistré). Dans ce doc entre autres il y est clairement dit que certaines connaissances (chars, bronze…) sont arrivées des steppes du nord-ouest dans le (ou l’un des ?) 1er royaume (1500 av J.-C.) Chinois, celui des Shang, via le corridor (ce qui veut dire « chemin le plus facile et praticable pour l’époque ») géographique du Gansu (entre autres 1re voie et ancêtre de l’ancienne route de la soie dans sa partie chinoise) (voir Wiki la province chinoise qui en porte le même nom et +/- la même ère). Corridor allant du nord-ouest de la chine, de la zone géographique des Tokhariens (ou proto) située dans le Bassin du Tarim comprenant le désert du Taklamakan, jusqu’à ce royaume Shang.

Comme la science a démontré qu’il n’existe biologiquement pas de génération spontanée, elle finira par démontré qu’il en est de même pour les civilisations (voir dans une moindre mesure les cultures). Que toutes les 1res civilisations (Mésopotamie, Égypte, Indus, Chine, Grèce Cycladique/Minoenne/Anatolienne (Troie) et même les Olmèques, 1re véritable civilisation amérindienne (2) ont hérité d’un même creuset. Ces civilisations, 1res de leur zone géographique et/ou continentale respective, ont reçu un apport (héritage) extérieur et qu’en remontant à la source de cet apport, une civilisation mère sera un jour (re)découverte. Indices cruciaux : 1res civilisations comme par hasard toutes situées dans l’hémisphère Nord, dont au nord des déserts du Sahara et arabo-syrien pour celles du Moyen-Orient et plutôt en Eurasie (hormis l’Égyptienne qui en est tout de même très proche) et même hémisphère sur la côte atlantique, et qui plus est sur la côte Est (face à l’Europe), pour l’Olmèque. Personnellement j’avais ma petite idée, qui encore une fois par d’autres sources m’a été confirmée (3), ou en tout cas dont les découvertes et les indices d’existences de cette thèse progressent (doucement, mais sûrement) dans ce sens.

Voir même aussi le très bon doc (4) sur l’apport (+ tardif) des Scythes  aux peuples turco-mongoles (entre autres l’arc à double courbure et la tactique des archers montés et sûrement la yourte et le yogourt…). Ce qu’il faut savoir (et qui est rarement dit) c’est que les 1ers « peuples des steppes » étaient les Européens (dans le sens « Europoïdes »), bien sur les Scythes et Sakas (Saces), mais aussi et sûrement déjà leurs prédécesseurs Européens les Tokhariens. Les 1ers flux migratoires dans les steppes Eurasiennes furent d’Ouest en Est et ont durée des millénaires, mais finirent par s’inverser Est-Ouest bien que très tardivement vers le début de notre ère il y a 2000 ans. Les 1ers envahisseurs non Européens issus de ce flux furent les Huns (turco-mongoles) qui arrivèrent dans les steppes Européenne de l’Est (Russie du Sud) au IV s apr. J.-C. et après avoir soumis ou détruit certains peuples (royaume Ostrogoth du nord de la Mer Noire) rentrèrent en conflit avec notre empire Romain.

(1)
– « Aux frontières de la Chine » (Fr5 – 2006 – diff. en 2010 – surtout épisode 1/4 « Loulan, les princesses endormies ») (le plus explicite).
– « Fu Hao ou le tombeau des merveilles » (200… ? – diffusé sur FR5 le 27 août et 23 sept 2014).
– « La fabuleuse histoire des nouilles. » (ARTE diff. sept. et oct. 2011 – Corée, 2008 – surtout épisode 4/4 et un peu le 3). Celui-là, pourtant Coréen, vous démontre clairement, par des preuves archéologiques irréfutables, que les pâtes (les 1res, les proto pâtes) et pas que, sont issues des Tokhariens.

(2)
– Une question importante à se poser :
Comment se fait-il et par quel étrange hasard que la 1re civilisation amérindienne (donc Olmèque) est pu apparaître (bien que séparée par un océan) dans la même période historique (et entre autres +/- 2000 ans plus tardivement, autre question) que l’apparition des 1res civilisations de l’autre côté de l’atlantique ? Pas 10 000 ans plus tôt ou plus tard, mais 2000 ans après la Mésopotamienne ? D’ailleurs même question à se poser pour celles de l’autre côté, toutes apparues dans le même créneau temporel sur seulement +/- 2000 ans (-3500 à -2000), ce qui est une goutte d’eau, même dans l’histoire humaine… et il n’y aurait pas de relations entre elles ?
– Liste (non exhaustive) des similitudes qui ne peuvent être issues de nulle part, entre la civilisation Olmèque, voire son héritière Mayas (et les « grandes » Amérindiennes qui en découlent toutes) et certaines civilisations d’Europe et du Moyen-Orient :
Appareillage (mur) cyclopéen, pyramides (qui même en Égypte représente la « butte primordiale » « Benben ») et l’évolution des tombes tertres/tumulus/kourganes dont les plus anciennes, bien antérieure à l’Égypte antique, se trouvent au nord de la Mer Noire…, et bien d’autres aspects architecturaux, sculpture humaine (dont têtes Olmèques de type négroïde) et stèles/monolithes sculptées et entre autres monumentales, écriture de type hiéroglyphique, fresques avec représentation humaine et si vous prenez par exemple celles des Mayas (l’une des héritières des Olmèques) leurs fresques est du même type que celle des Égyptiens (peau ocrée, visages de profil, visages figés sans réelle expression…), remplacez la morphologie du visage et les costumes et vous avez presque des fresques égyptiennes.
Pyramides que vous retrouvez fortement en Chine aussi, comme par hasard…

Pour la « butte primordiale » et l’évolution des tombes tertres/tumulus/kourganes égyptiens en pyramides, voir docs :
– « Les derniers trésors de l’Égypte » – FR5 – 2011 – diffusé le 28-07-2013.
– « Les secrets de l’Égypte antique – Les bâtisseurs de pyramides » – FR5 – diffusé en 2013.
Et pages Wiki :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Benben
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_de_la_cr%C3%A9ation_du_monde_en_%C3%89gypte_antique#Cosmogonie_h.C3.A9liopolitaine

(3)
– « Top 10 des catastrophes naturelles ». Dans ce doc l’une d’elles concerne une civilisation très avancée pour l’époque, datant d’il y a environ 8/9000 ans, qui aurait été submergée par le remplissage catastrophique de la Mer Noire par la Méditerranée, dû à la remontée des eaux et la rupture d’un barrage naturel. (Diffusé en 2014 sur National Geographic Wild).
– « Forces de la nature  – Déluge biblique » (diffusé le 26-12-2013 sur RMC Découverte). Aussi sur la catastrophe de la Mer Noire mais en bien plus approfondie.
Malheureusement 2 docs très vulgarisateurs, mais primordiaux dans leurs synthèses et présentation des découvertes, dont entre autres de reste de villages néolithiques engloutis et d’artefacts. Sachant que leurs recherches archéologiques en Mer noire sont assez récentes et la zone étudiée encore très restreinte pour le moment (et à mon avis ils feraient mieux de chercher au nord de la Mer Noire plutôt qu’au sud comme dans ce doc).

(4) « Le sarcophage glacé de Mongolie » – diffusé sur Arte le 31-08-2014.

Notes : Vous vous apercevrez que bien des mystères archéologiques, découvertes et théories, aboutissent souvent aux rivages de la Mer noire… et que les monuments mégalithiques (dolmens), y compris ceux d’Europe de l’Ouest, étaient eux aussi à l’origine les chambres funéraires de tertres/tumulus/kourganes… et que le plus ancien du monde monument/temple mégalithique retrouvé (Göbekli Tepe -10 000 ans) dans l’Est de l’Anatolie a été lui aussi retrouvé enfoui volontairement comme un tertre/tumulus/kourgane, en colline artificielle haute de 15 mètres pour un diamètre de 300 mètres… Dans le domaine civilisationnel, j’ai de plus en plus de difficulté à croire aux hasards… qui se répètent…

Si toutes ses connaissances et savoirs, tout de même assez compliqués dans l’ensemble, apparaissaient spontanément en civilisations, cela voudrait donc dire qu’elles sont inscrites dans nos gènes, dans notre ADN, non ? Qui plus est de manière « chronogénéthique » (s’activant tous à la même période dans différents individus comme l’apparition des fourmis aillées ou des éphémères) ? Franchement je n’y crois pas et je me demande comment l’on pourrait bien me le démontrer ? Sachant aussi entre autres que donc ce gène ne se développerait, ne se déclencherait pas, chez certaines races/ethnies ? Pas de civilisation Papoue, pas plus pour les Aborigènes d’Australie, pas plus pour les africains subsahariens (hormis Méroé, mais civilisation antique tardive et totalement influencée par l’Égypte) et pas plus pour bien des peuples de la planète.

Tous ces peuples n’ayant pas développé de civilisations (je parle bien sûr des 1res et plus anciennes civilisations et non pas de contre-exemple comme la civilisation Khmers, qui doit, comme Méroé de l’Égypte, totalement la sienne à l’influence, donc « héritage », de l’Inde) détenaient déjà en effet (comme les 3 derniers dont je parle) la « culture paléolithique » (voir certains aspects néolithiques ? à vérifier), qu’ils détenaient sûrement déjà (en tout cas en partie) à leur arrivé sur les lieux finaux de leurs migrations (l’Australie pour les aborigènes par exemple), donc déjà à leur sortie d’afrique (si la sortie d’afrique est bien définitivement la bonne hypothèse).

Certaines parties de ces aspects culturels (entre autres si certaines s’avéraient de type néolithique) ayant tout autant pu leur être transmis par d’autres voyageurs au cours des millénaires, tout autant sans qu’elles soient innées. « Transmise » par voyageurs (voire de voyageurs à voyageurs et/ou de peuplades à peuplades, de domino en domino, la connaissance transmise ne s’étant pas forcément faite d’une traite et par la ou les mêmes personnes) et nouveaux arrivants. Transmissions culturelles qui ont peut-être été bien plus courantes au cours des millénaires que ce que l’on ne pense et se sont peut-être diffusé en grande partie de groupe humain en groupe humain, ayant fini par développé des aspects culturels (majeurs) identique, que comme cela. Bien sûr cela n’empêcha sûrement pas une forme de création et invention propre à chaque culture, comme par exemple le boomerang aborigène, qui a priori n’existe que chez eux. Mais quoi qui l’en soit création de manières restreintes et sans développer de culture paléolithique ou néolithique totalement atypique aux autres, et bien sûr sans développé d’aspects dits « civilisationnels ».

Petite note : je reviendrai peut-être sur les 2/3 derniers paragraphes, qui se répètent un peu et sont un peu lourds a ingurgiter… étant au moment où je les rédige, un peu lassé de les écrire et un peu fatigué…