D’où les pharaons tenaient leurs chars ?

http://www.arte.tv/guide/fr/048174-000-A/les-chars-des-pharaons

Le problème des archéologues, c’est qu’ils sont  (comme malheureusement tant d’autres de nos soi-disant « élites ») formatés dans leurs écoles, facs et universités… Et cela leur crée des œillères quasiment indécrottables… Que les Égyptiens de l’antiquité aient eu des chars (et des arcs et des flèches…), bien à eux, comme tant d’autres civilisations et cultures, entre autres chinoise, et pour certaines avant ces deux-là d’ailleurs… Et que, comme les chinois, ils l’aient amélioré, intéressant, intéressant… Mais la question de base, la racine de l’interrogation, est, d’où vient ce char !? Qui leur a apporté, transmit ? Dans quelle région est-il apparu en premier ? Où est-il apparu ? Quelle culture ou civilisation l’a inventé ? Est-il lié à l’invention de la roue ? Dans cette même région d’apparition du char ? Etc, etc… Voilà les véritables questions qui auraient dû être posées dans ce doc et dans bien d’autres et surtout avec un doc spécifique sur l’invention de celui-ci et de sa part indissociable, la roue. Avez-vous déjà vu un tel doc en 50 ans d’audiovisuelle TV ? Sur déjà  ce char et/ou sur pourtant l’une des plus importantes inventions humaines, la roue…

Propagation de l’usage du char de guerre dans l’Antiquité

« …Les premiers chars de guerre connus sont des chars funéraires de la culture d’Andronovo, dans l’actuelle Russie et le Kazakhstan moderne, vers 2000 av. J.-C. Cette culture est influencée par la culture Yamna… »

D’ailleurs, en regardant cette carte de la diffusion du char (et donc surement de son pendant indissociable la roue), vous y constatez que cette zone est pratiquement identique (+/- temporellement, mais surtout géographiquement) à la diffusion de la dite culture indo-Européenne entre le Ve/IIe millénaires. C’est à dire diffusion de la sous-espèce « homo sapiens Europoïde » et en particulier de son ethnie dite « indo-Européenne » porteuse de la culture et du langage du même nom, propre à cette culture Européenne particulière. Car à la différence d’aujourd’hui et de nos moyens de communication moderne et « virtuel », à ces époques et pendant bien longtemps les cultures se diffusaient avec leurs porteurs…

Sachant que ces chars n’arrivaient pas seuls et étaient bien entendu accompagné de toutes les autres technologies et aspects culturels (trop long à lister ici et déjà fait dans d’autres de mes articles) de la culture la diffusant. Sachant aussi que cette culture Européenne (dite indo-Européenne) n’est devenue « indo » qu’à sa diffusion et modification (surement aussi au contact d’autres peuples) à son arrivée en Asie centrale et en Inde.

Sachant aussi (à moins que les historiens de cette carte ne soient dans l’erreur de quelques millénaires ?…) que la diffusion de notre culture Européenne (dite indo-Européenne) ne sait pas faite en 1 jour et en une seule migration. Mais surement sur plusieurs millénaires et surement plusieurs vagues (voir en continue) de migrations et/ou par pics (démographique entre autres).

D’ailleurs les Scythes (aussi appelé Sakas ou Saces) en étant l’une des dernières représentations +/- disparue vers la fin du IIIe s. après J.-C et les Tokhariens l’une des branches indo-Européenne apparue (dans le sens géographique « ayant atteint ») en Asie centrale de l’Est et chine du nord vers le IV/IIIe mil. avant J.-C.

Scythes ce faisant supplanter par un courant inverse  – Est > Ouest – en Asie centrale/Sibérie et en particulier par les peuples turco-mongols, en partie déjà hybrides Euro-mongoloïdes, qui arriveront en Europe entre autres sous le nom des « Huns ». Courant perdurant  jusqu’aux invasions Mongoles du moyen âge, puis de nouveau se courant s’inversera avec cette fois-ci les conquêtes Russes vers l’Est.

D’ailleurs des Européens (pré-indo-Européens pas encore porteurs de la culture « indo-Européenne » et donc pas encore avec des chars) ou des proto-Indo-Européens (porteur des balbutiements de cette culture, mais encore en phase d’ethnogenèse en Europe de l’Est) se sont surement déjà diffusés au-delà de l’Europe et surement identiquement à cette carte, qui n’est que la représentation de la diffusion naturelle des peuples Européens depuis leur apparition il y  a 40 000 ans, entre autres comme vous pouvez le constater en Égypte (d’où Néfertiti, le Scribe du Louvre, Ramsès II et bien d’autres représentations de l’antiquité égyptienne au physique très Européen). D’ailleurs les Néandertaliens, en toute même logique géographique et climatologique, avaient eux aussi +/- déjà cette même zone de diffusion et d’expansion, mise à part a priori l’Égypte.

Déjà le fait que ce char apparaisse dans 2 endroits de la planète aussi éloignés (Égypte et Chine) +/- en même temps, vous apporte un début de réponse… Et il y a en effet un autre début de réponse dans ce doc avec a priori l’apport de ce char par les Hyksôs, peuple arrivant du Nord du Moyen-Orient et ayant régné sur une partie de l’Égypte durant plus d’un siècle et qui ont aussi apporté d’autres technologie et armes « supérieures », notamment l’arc composite, de nouvelles flèches, de nouveaux boucliers, sabres, dagues, casques et cottes de mailles et a priori même le cheval (ou plutôt sa domestication et l’équitation). Sachant entre autres qu’a priori la langue Hyksôs n’appartenait pas à la famille des langues sémitiques (et dans cette région, si pas sémitique…).

Et donc questions essentielles, qui étaient-ils ? Eux-mêmes d’où tenaient-ils ce char et ces technologies et pratiques ? Voilà les questions auxquelles l’on aimerait que les chercheurs et archéologues se penchent, s’attèlent (c’est le cas de le dire) et tentent de nous apporter un (au moins) début de réponse. Et pas toujours les mêmes docs, avec les mêmes questions/réponse avec les mêmes civilisations, depuis 50 ans, merci ! Heureusement certains chercheurs (eux ayant peut-être réussi à échapper au formatage généralisé ou autodidactes), mais pas (encore) dans les petits papiers des décideurs des diffusions et surtout financeurs (nerf de la guerre) de docs… ont déjà les réponses. Quoiqu’avec le savoir se généralisant sur Internet, vous devriez déjà faire une bonne pêche par vous-mêmes.

Publicités

Une réflexion sur “ D’où les pharaons tenaient leurs chars ? ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s