Paléolithique moyen – (2-3)


300 000 à 40 000 ans
(Les dates de cette page s’entendent  « BP » –  Before Présent/depuis le présent).

> A partir de  300 000 ans

Europe et Eurasie Occidentale
Naissance de l’art, Culture Moustérienne
(principalement l’œuvre de Neandertal et peut-être préNeandertaliens).
(Paléolithique moyen – 300 000 à 30 000 ans )

A cette époque apparaissent également les premières manifestations de préoccupations esthétiques ou symboliques :

Relevé du motif en zigzag gravé sur un os découvert dans les niveaux du Paléolithique moyen de Bacho Kiro en Bulgarie
Relevé du motif en zigzag gravé sur un os découvert dans les niveaux du Paléolithique moyen de Bacho Kiro en Bulgarie. Atribué à Neandertal.
      • collecte de fossiles ou de minéraux rares.
      • utilisation d’ocre (même si dans certains cas des utilisations fonctionnelles peuvent être évoquées).
      • utilisation de plumes comme le montre la disposition des traces de découpe sur les ossements d’oiseau de la grotte de Fumane en Italie.
      • gravure de traits, de lignes ou de signes géométriques simples sur des os ou des pierres.
Reconstitution de Neandertal
Reconstitution de Neandertal

> Vers 250 000 ans.
Europe et Moyen-Orient
Apparition par évolution et uniquement en Europe et dans une moindre mesure au Moyen-Orient, des Néandertaliens (Homo-neanderthalensis) (ici illustrations).

Crânes d'Homo sapiens et de Neandertal
Crânes d’Homo sapiens et de Neandertal

Point intéressant : Sa capacité crânienne (1500 cm3) était supérieure à celle d’Homo-sapiens (1350 cm3) (voir plus bas « Note importante postérieure à… », après paragraphe « > vers 28 000 ans »).

> Vers 200 000 ans
Afrique

Apparition (a priori et jusqu’à preuve du contraire) d’Homo-sapiens en Afrique.

> 176 000 ans
La plus ancienne construction humaine retrouvé à ce jour.
Neandertal – Grotte de Bruniquel
(2 vidéos en ligne)
– Grotte de Bruniquel 1
– Grotte de Bruniquel 2

> Vers 150 000 ans
(entre 110 à 80 000 ans pour certains chercheurs).
Sortie d’Homo-sapiens d’Afrique (futur Cro-Magnon en Europe).
Ceci si l’on s’en tient à la théorie de sortie d’Afrique, loin d’être sûre à 100 % (voir plus bas paragraphe « Vers 50 à 40 000 ans (…) apparition par migration, d’Homo sapiens ») et dans un 1er temps installation de celui-ci au Moyen-Orient. Notez qu’entre cette date et l’arrivée d’Homo-sapiens en Europe, il s’est écoulé de 110 à 40 000 ans et que l’Homo-sapiens arrivant en Europe n’était déjà plus le même que celui sorti d’Afrique (l’hypothèse), et bien sûr en y ajoutant les 40 000 ans d’évolution en Europe, jusqu’à nos jours… D’où sa distinction tout à fait justifiée en « Cro-Magnon » comparativement aux autres Homo sapiens non Européens, distinction d’autant plus vraie pour l’évolution et différenciations culturelles… Nous verrons plus bas que d’autres facteurs ont sûrement joué à cette différenciation majeure et à l’apparition de Cro-Magnon, dont la rencontre d’Homo-sapien avec Neandertal et leur union féconde maintenant prouvée (voir plus bas paragraphe « Note importante… »).

> Vers 120 000 ans.
Europe
Grande probabilité (mais encore en débat) de la plus ancienne trace d’utilisation de tan (tanin) (pour le tannage des peaux) à base d’écorce de chêne, d’après des objets en contenant d’importantes traces, retrouvés sur le site de Neumark-nord près de Leipzig – Allemagne. Attribuée à l’Homme de Neandertal.
Réf. : documentaire « LE MYSTÈRE DES ÉLÉPHANTS GÉANTS » (Allemagne, 2011, MDR)
Diffusé le 5 avril 2012 sur ARTE et qui était visible en rediff. ici.
Vidéo visible ici
https://www.youtube.com/watch?v=N8IgTwup5YU
ou ici
http://www.dailymotion.com/video/xq5ejh_le-mystere-des-elephants-geants_animals

Moyen-Orient (Israël actuel)
La plus ancienne sépulture connue à ce jour, attribuée à l’Homme de Neandertal.

> Vers 110 000 ans.
Début dernière période glaciaire. –
En Europe, le changement de paysage se produit il y a environ 80 000 ans. En France, les paysages ressemblaient à ceux de la Laponie actuelle, avec des températures plus froides de 10 à 15°C par rapport à nos jours, voire plus en hiver, et un climat plus sec.

> Vers 100 000 ans.
Europe, 1ers véritables rites religieux connus au monde.
Comprenant en particulier l’utilisation de l’Ocre. Ocre qui s’avérera encore très répandu jusqu’à l’Égypte pharaonique dans les rites religieux et la vie courante. L’ocre y a notamment été utilisé en médecine pour ses propriétés apaisantes et cicatrisantes (antiseptique ?), propriétés sûrement connues depuis ses 1res utilisations par Neandertal. Ceci expliquant peut-être la représentation quasi systématique de couleur ocre de la couleur de peau des anciens Egytiens sur leurs peintures. Ce qui sûrement nous empêche et nous empêchera, d’après uniquement leurs peintures, qui plus est aux représentations physiques aux traits la plupart du temps stylisés et non réalistes, de savoir quelle était la réelle couleur de peau et morphologie des anciens Égyptiens et donc par extension, de leur race, à un temps donné dans l’Égypte ancienne. Bien que comme je l’ai déjà dit, étrangement, malgré 3000 ans de momies… aucune référence sur leurs ADN et donc leurs origines, ne sort des labos scientifiques. Alors que des ADN humains bien plus anciens d’autres régions et donc accompagnés de leurs caractéristiques raciales, sont elles, régulièrement révélés et je ne parle même pas du récent décryptage du génome de Neandertal datant lui de 30 000 ans ! D’ailleurs, comme sûrement les Égyptiens le faisaient, certains groupes ethniques africains utilisent encore l’ocre rouge pour s’enduire le corps et se protéger de l’ardeur du soleil, de la sécheresse de l’air et des insectes, notamment les Himbas

> Vers 60 000 ans.
Au Moyent-Orient, disparition d’Homo-sapien, remplacé par Neandertal (peut-être dû à un refroidissement climatique).

> Vers ?
Europe, plus ancienne « colle » découverte au monde (lien CNRS). (Dû à Neandertal) (Allemagne ?).
De type goudron, à base d’écorce de brai de bouleau chauffé. Servant entre autres à renforcer les fixations entre les parties en pierres et celles en bois (manches, javelots) des outils et armes.

> 60 à 30 000 ans.
Hypothèse (dates encore contestées) du début du peuplement du continent américain par le détroit de Béring. Peut-être dû en partie (ou en totalité) à des Néandertaliens avant l’arrivée d’Homo sapiens. Concernant les arrivées plus tardives par ce dernier, une partie d’entre elles sont sûrement dues à des Homo sapiens de race Europoïde (5) (Cro-Magnon) (paléoaméricains). Mais surtout une fois de plus, dates et preuves remettant en cause une affirmation consensuelle, sûrement pas assez nuancée, attestant l’évènement à partir de seulement 12 000 ans et uniquement dû à des homo sapiens de race mongoloïde. Voir plus bas à « 20 à 15000 ans… Culture Solutréennes », d’autres infos récentes à ce propos.

> 50 à 40 000 ans.
En Europe, sûrement due au climat qui connaît un léger redoux, apparition par migration d’Homo sapiens (dis « homme moderne »), nommé Cro-magnon pour l’Europe, ou par extension pour la future race Europoïde.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, ceci si l’on s’en tient à la théorie de sortie d’Afrique. Certains scientifiques remettent en cause le consensus actuel et pensent que les Européens descendent d’une évolution des 1ers hominidés arrivés en Europe il y a 2 millions d’années, ou plus exactement d’une apparition d’Homo sapiens par évolution de celle-ci, mais dans la zone Eurasienne, hors d’Afrique (peut-être entre le Caucase et le Moyen-Orient). Homo-sapiens ne serait pas sorti d’Afrique, mais au contraire y serait entré. Ce qui explique que l’on a aussi retrouvé la présence de Cro-magnon en afrique. Mais maintenant l’on sait que Cro-Magnon est une fusion entre Homo-sapiens (arrivé d’Afrique ou pas) et Neandertal (voir plus bas), ayant plus (+) bénéficié (sûrement « démographiquement ») à Homo-sapiens. D’où la disparition (absorption) de Neandertal.

> Vers 43 000 ans
Plus anciennes peintures pariétale au monde ?
Attribuées à Neandertal.
 

Grottes de Nerja (Espagne)

Une paroi ornée de six peintures paléolithiques a été découverte en 1970. Des phoques peints en ocre rouge y sont figurés. En 2012, des traces de charbons trouvées à 10 centimètres des peintures ont été datées : elles remonteraient à une époque située entre 43 500 et 42 300 ans avant le présent. Pour les chercheurs étudiant la grotte, les restes de charbon seraient liés à l’éclairage utilisé lors de la réalisation ou de l’observation des peintures.

Les peintures, datées indirectement, seraient les plus anciennes représentations artistiques au monde et seraient antérieures de 10 000 ans à celles de la grotte Chauvet. Selon les connaissances actuelles, l’homme anatomiquement moderne n’était pas encore arrivé en Espagne à cette époque et les peintures auraient nécessairement été réalisées par l’homme de Neandertal. Ces interprétations, basées sur des datations indirectes, ne sont pas universellement acceptées et font l’objet d’un important débat scientifique.

————————————————————————————————————-
Notes :
Depuis quelques années maintenant, je commençais à soupçonné Neandertal d’être le véritable précurseur et inventeur de l’art (pariétal et figuratif entre autres). Pour plusieurs raisons, déjà celle de cette découverte, attestant que plus nous découvrons de preuves sur l’ancienneté des 1ers arts et plus nous reculons le temps et en arrivons à la limite de l’arrivé d’homo sapiens en Europe et de la rencontre de celui-ci avec Neandertal, voire de la non encore présence d’homo sapiens sur les site de ces découvertes… Une autre raison étant que Neandertal avait un cerveau plus volumineux du notre de quasiment 200/300 cm3… et dans la nature plus le cerveau est volumineux, plus l’espèce est intelligente… Et une dernière attestant tout cela, les plus anciennes armes et pratiques cultuelles découverte au monde datent de Neandertal et/ou de son ancêtre direct homo Heidelbergensis.

Cela personnellement ne me gênant pas, sachant que j’ai aussi de plus en plus l’intime conviction et ne fait que confirmer qu’il y a eu hybridation entre les 2 espèces et que particulièrement l’Européen (et dans une moindre mesure les asiatiques bridés, mongoloïdes, eux peut-être ayant plutôt hérités d’Homo erectus, ancêtre de Neandertal) a hérité en partie de Neandertal et donc en l’occurrence de son intelligence (supérieure ?).

Sachant aussi que dans la nature et surtout dans les natures et cultures humaines (j’y inclus les hominidés), ce n’est pas parce qu’une culture ou une civilisation (une espèce et sa culture propre en l’occurrence) est plus intelligente et/ou supérieure, que celle-ci l’emportera sur une autre moins développée et/ou moins intelligente. Parfois (et a priori souvent) c’est la force brutale et/ou démographique qui l’emporte, l’Histoire nous le rappel continuellement. L’empire Romain d’Occident chutant face aux Germains, l’empire Romain restant (dit d’Orient ou dit Byzantin) perdant la moitié de son territoire au sud face au nomades arabes et plus tard chutant définitivement face aux nomades turcs… Voire peut-être la Grèce face aux mêmes Romains… Les nomades mongoles colonisant la chine, etc…etc… Donc peut être qu’en ce qui concerne notre sujet, Neandertal a peut-être disparu par manque d’agressivité et/ou manque de prolifération démographique face à homo sapiens et non pas par manque d’intelligence ? Personnellement vu ce qu’il nous advient actuellement en Europe, et en Occident en générale, j’y crois de plus en plus.

Fin de note
————————————————————————————————————-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s