« AGES D’OR » DES CIVILISATIONS ET PEUPLES EUROPEENS

Un tableau sur les « âges d’or » (apogées et périodes importantes) des peuples et civilisations d’origine Européenne.

Pour le télécharger : age_dor_edraw

Ne voulant pas rentrer dans la complexité et les théories non prouvables pour le moment et non encore officielles, hormis la logique géographique, culturelle, linguistique et celle des yeux pour voir (pas que mais entre autres les physionomies des peintures Égyptiennes les plus anciennes et la forme du nez des visages, des « longs-nez » que nous sommes nous Européens, des peintures Mésopotamiennes, ces nez ressemblant étrangement à ceux des masques mortuaires des momies Tokhariennes), je pense que d’autres peuples et civilisations anciennes sont sûrement aussi issus d’Européens. D’ailleurs à l’époque, un grand nez pointu, vu la manière dont ces civilisations le mettent en valeur (voir l’exagère), était peut-être signe de beauté (et/ou de virilité ?).

Masque momie Tokharienne
Masque momie Tokharienne
Nez sumerien 1
Nez sumerien 1
Nez Sumerien 2
Nez Sumerien 2
Nez Sumerien 3
Nez Sumerien 3

 

 

 

 

 

 

 

Nez Sumerien en prime yeux bleus 4
Nez Sumerien en prime yeux bleus 4
J’entends par là que jusqu’aux époques reculées des débuts de l’antiquité (3500 à 1000 av. J.-C), ces peuples et civilisations étaient encore racialement Europoïde et encore assez peu métissés, et ont eu leurs Ages d’or : Sumériens, Babyloniens (période et élites Kassites), Hurrites, Elamites, Jiroft, Marlik, Parthes, … et d’autres furent fortement influencés racialement comme culturellement (entre autres les Indiens d’Inde ainsi que les Mèdes et les Perses) pour ne pas dire totalement issue d’Europoïde à leur début (ethnogenèse), et là je pense à l’Égypte.

Avec le temps, surtout pour le Moyen-Orient, ces populations ce mélangèrent, Europoïdes et sémites dans les 1ers temps (3e/2e millénaire av. J.-C) et la remonté des ces derniers vers le nord du désert arabo-syrien et leur arrivé en Mésopotamie et le « Croissant fertile » (grâce à leur domestication du dromadaire à cette même époque), et bien plus tard avec les invasions turcs et mongoles.

Les Tokhariens et leur influence majeure sur la chine dès les 4e/3 millénaires av. J.-C ne sont qu’un des exemples de cette logique implacable de l’Histoire qui ce dévoile progressivement, mais sûrement, celle de la dispersion des peuples Européens dès des temps très reculés (sûrement dû entre autres à l’époque à une démographie supérieure. Mais seulement ?).

Publicités

Une réflexion sur “ « AGES D’OR » DES CIVILISATIONS ET PEUPLES EUROPEENS ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s