Les Étrusques pas d’origine Européenne ? Des preuves parmi d’autres, du contraire.

Casque
Casque Celte ou Étrusque ? Celui-là Étrusque. Casque à crète – VIIIe s. av. J-.C. – Vulei – Bronze – Le Louvre

Mise à jour le 27/11/2014.

Photos prises par mes soins au Louvre, été 2009.

J’entends souvent dire (y compris par des résistants à notre peuplement de remplacement) que les Étrusques, cette grande civilisation Européenne qui a pratiquement perduré 1000 ans et quasiment été le moteur de démarrage de Rome, si mal connut ou considérée comme « mineure » pour l’Europe, n’étaient pas originaire d’Italie ou d’Europe, voir même pas indo-Européens et qu’ils seraient d’origine orientale, après migration. Car ils voient dans l’influence orientalisante d’une des périodes artistiques de cette civilisation, une preuve de cette origine orientale. Période orientalisante qui n’est d’ailleurs apparue qu’après une déjà 1ère période artistique Grecque (cf. Le Louvre) et il y aura ensuite d’autres périodes Grecques après la période orientalisante (cf.. Le Louvre, mais pas exactement dans ces termes). Et que cette influence orientale serait en partie déjà venue des Grecs d’Italie tout autant que des Carthaginois (Phéniciens) (cf. Le Louvre) avec qui ils se sont alliers contre les Grecs et plus tard encore contre Rome. Ceci expliquerait simplement, et sans aller chercher des contrées lointaines, en grande partie l’influence orientale, que d’ailleurs je ne trouve pas si flagrante que cela et si orientale que cela, à moins de considérer que tout ce qui venait de l’Est et du Sud de l’Étrurie de l’époque (donc y compris les Grecs) était oriental…

Donc, quelle n’a pas été ma surprise au cours d’une récente visite au Louvre, quand j’ai découvert une preuve quasi formelle de cette origine bien Européenne des Étrusques. En effet, pour que dans les salles du Louvre sur les Étrusques, qui sont relativement tout de même assez pauvres sur cette civilisation, je retrouve déjà 2 swastikas (et j’en est peut-être ratées) et de manière aussi flagrante (vous pouvez aller vérifier par vous même leur existence au Louvre…)

Urne Etrusque avec swastika
Urne cinéraire – VIIIe s. av. J.C. – Etrusque – Faleries, Livita, Castellana, Narce – terre cuite – Le Louvre

et alors que je ne m’y attendais pas du tout et bien sur ne les cherchait pas, ne connaissant pas du tout leur existence dans la culture Étrusque, j’en déduis donc que ce symbole indo-Européen devait être très courant dans cette civilisation. Pour moi il ne fait aucun doute que les Étrusques étaient bien un peuple indo-Européen (ou proto-indo-Européen), qui plus est vu l’ancienneté de cette civilisation. D’ailleurs, dans les commentaires des salles du Louvre, ils y parlent bien toujours « d’influences orientales dues aux Grecs et au Carthaginois » et parle toujours des Étrusques comme d’un peuple autochtone à l’Italie, mais jamais d’un peuple ayant migré dont ne sait d’où. A priori, cela ne tient encore que d’un fantasme xénophile. Ceci pour en déduire aussi, qu’on le veuille ou non, que le svastika à toute les chances d’être d’origine Européenne.

Ce mot est a priori masculin et non féminin et est d’origine sanskrit « स्वस्तिक ». On parle par là simplement de la mise en mot du symbole dans cette langue, mais ni de lui-même et de sa forme, ni de son sens, eux bien plus anciens. D’ailleurs avant que ce symbole n’arrive en Inde et ne soit nommé en sanskrit, il avait déjà du porter un autre nom par la 1ère aire de civilisation Européenne (dite indo-Européennes) de la Mer Noire. Et cette découverte (pour ma part) de cet emblème chez les Étrusques, prouve une fois de plus qu’il a fait parti de la symbolique indo-Européenne depuis des millénaires et est bien un symbole des peuples indo-Européens et a été repris par des peuples ayant subi l’influence indo-Européenne et/ou via les religions ayant subi cette influence, Chine comprise.

Pendentif swastika
Étonnant, non ? Pendentif – VIIe s. av. J-.C. – Bolsena – or et cuivre – Le Louvre

Pour cette dernière, sûrement via les Tokariens et/ou le bouddhisme (religion issue de l’Inde du Nord, région d’influence indo-Européenne ne l’oublions pas). D’ailleurs, pour ce que j’ai cru en lire, la croix gammée est aujourd’hui encore répandue en Chine (et pas que) en tant que porte-bonheur et il serait intéressant de savoir que, des Tokariens ou du bouddhisme, d’où provient la plus grande influence en Chine pour ce symbole (et pour bien d’autres aspects…) ?

Étymologie : (cf. wikipédia) http://fr.wikipedia.org/wiki/Swastika (et bien plus d’infos).
« On peut l’analyser comme un mot composé de svasti et du suffixe diminutif -ka. Le sens de svasti est « bonne santé, bonne fortune » (c’est aussi une interjection équivalent au français « vive… ! ») ; il est lui-même formé de su, « bon » (cf. grec εὗ, indo-européen *h1su-) et de asti, « existence » (radical indo-européen du verbe être, soit *h1es-, que l’on retrouve tel quel en français, tu es). Svastika peut donc se traduire comme « ce qui apporte la bonne fortune, ce qui porte chance ». Une autre décomposition possible est su « bon » suivi du suffixe -tika « signe », soit « bon signe », lecture reprise par un homonyme indien moderne shubhtika. En tout état de cause, le nom est celui d’un signe de bon augure. »

Et donc tout cela, bien avant de devenir un symbole nazi. Il est donc temps de nous le réapproprier, comme il est temps de nous réapproprier le passé de nos ancêtres qui se nommaient eux-mêmes des « Aryens », les indo-Européens. Ce n’est pas parce que ce symbole et le nom de nos ancêtres historiques multimillénaires de notre civilisation d’origine, nous ont été confisqués par un dictateur sanguinaire et dans l’erreur, que cela devrait durer pour l’éternité ! Est-ce que la croix, le croissant, la faucille et le marteau et d’autres symboles qui ont fait aussi tant de morts (et d’ailleurs bien plus que le nazisme, même sans avoir à les cumuler entre eux) sont tabou à ce point ? Et d’ailleurs, pour certains de ces symboles, d’histoire très récente et donc incomparable dans le temps avec l’ancienneté du svastika. Qu’on apprécie ou pas ce dictateur ou seulement certaines de ces idées, on sait maintenant pourquoi il avait choisi ce symbole et qu’il avait donc tout de même de bonnes connaissances en histoire du peuple Européen, mais peut-être moins pour ce qui est du sens véritable de ce symbole…

Conclusion

De toute façon et quoi qu’il en soit, qu’ils soient autochtones originaires d’Europe ou pas, par exemple d’Anatolie, comme certaines hypothèses, en l’occurrence « Troyenne » le soutiennent, qu’ils soient d’origine indo-Européenne ou pré indo-Européenne (c’est-à-dire issu d’une autre ethnie Europoïde que l’indo-Européenne), l’origine des Étrusques est indéniablement d’origine Europoïde. Comme l’était à ces époques encore reculées, la majorité des peuples vivant bien sûr sur le sol géographiquement Européen, mais aussi établis bien au-delà de cette Europe géographique, donc particulièrement en Anatolie. Pour preuves, Europoïdes comme le furent par exemple les Hittites en Anatolie, les Tokhariens en Chine, les Scythes et bien d’autres peuples des steppes nomades ou semi-nomades Europoïdes de l’époque (Saces, Sarmates, Parthes, Alains… bien d’autres et plus tardivement Bulgares, Hongrois…) dans une grande partie de la Sibérie et de l’Asie centrale et bien d’autres peuples de race Européenne (Europoïde) dans d’autres régions.

Je pense personnellement que bien des peuples non originaires géographiquement d’Europe (leurs ancêtres les plus lointains l’ayant été bien entendu) étaient eux aussi d’origine Europoïde, en l’occurrence les Hattis d’Anatolie, ceux-ci étant sûrement de même origine que le peuple ayant construit le plus ancien temple (de type mégalithique) retrouvé au monde (12 000 ans) situé aussi en Anatolie et nommé « Göbekli Tepe ». Je pense aussi que cette influence (culturelle et ethnique pour ne pas dire raciale) Européenne, c’était, entre autres aux époques pré-antiques et antiques anciennes (12 000 à 3000 av. J.-C.), mais sûrement bien avant aussi (néolithique, paléolithique), largement diffusée entre autres dans ledit « Croissant fertile ».

Ce qui vous laisse deviner et envisager par vous-même, quels peuples ou classes dominantes de ces peuples ont pu eux aussi être d’origine Europoïde. Classes dominantes comme le furent pendant 300 ans par exemple les Grecques sur les Égyptiens autochtones à l’époque Hellénistique en Égypte sous la dynastie Lagide/Ptolémaïque, puis pareillement les Romains sur ces mêmes Égyptiens et sur bien d’autres peuples aussi. Bien sûr j’y inclus les peuples d’Iran de l’époque, eux bien d’origine indo-Européenne (Perse, Mèdes et Co), bien métissés depuis, les arabes sémites, les mongole et les turcs étant passés par là et ayant conquis ces régions depuis. Mais j’ai aussi de forts soupçons identiques d’appartenance raciale Europoïde (en toutes logiques géographique, Historique et culturelle) jusqu’à l’Indus et les Harappéens. La génétique nous dira un jour, comme elle nous le dit de plus en plus, si j’avais tort ou raison…

Publicités

18 réflexions sur “ Les Étrusques pas d’origine Européenne ? Des preuves parmi d’autres, du contraire. ”

  1. Très intéressant… décidément je hais les nazis : ils ont récupéré la svastika en la renommant « croix gammée », la croix celtique, le terme « aryen », et ont instrumentalisé ces plus grands symboles de nos ancêtres à des fins haïssables. Comment voulez vous vous présenter comme un défenseur intransigeant de l’identité culturelle et ethnique de l’Europe sans vous faire passer pour un néo nazi, du coup? C’est à se demander si les nazis n’étaient pas des gauchistes mondialistes finalement, parce que ça plus Mai 68 20 ans après, c’est capable de se faire interroger n’importe quel personne un peu complotiste ^^ …

    1. Et oui, amère constatation… Je ne sais pas combien de temps la civilisation Européenne va encore être obligé de se traîner ce boulet du nazisme, qui fait de nous un peuple obliger d’accepter tous et n’importe quoi depuis 50 ans et obliger de faire le vide sur une grande partie de son histoire multimillénaire.

      D’ailleurs pour en revenir à ce symbole Européen de la svastika, j’en ai découvert depuis, des dizaines (pour ne pas dire des centaines) au Louvre, dans la période dite « géométrique » (800/600 av jc) des poteries Grecques.
      Exemple :
      http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=obj_view_obj&objet=cartel_6172_7774_gv002628.002.jpg_obj.html&flag=false (BDD du Louvre)

      Ainsi que quelques unes (et pas des moindres) dans la Rome antique.
      Exemple :
      http://img88.imageshack.us/img88/5797/coupep.jpg (photo du dessus, perso)
      http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=9410 (vue coté, BDD du Louvre)

      D’ailleurs en faisant une recherche à « svastika » dans la BDD du Louvre, vous devriez en trouver déjà pas mal.

      Je ferais sûrement un article avec des images et liens sur le sujet sur ce même blog.

  2. Les Swatstikas ne sont pas indo européennes puisqu’on en retrouve en Asie de l’Est et dans la civilisation de l’indus

    1. Ce qui est la preuve que ce symbole leur a été apporté par les Européens (dit indo-Européens pour cette époque, « Tokhariens » au contact des Chinois), sûrement en même temps que la civilisation (blé (agriculture ?), bronze/métallurgie, momification, chevaux, équitation, chars… sûrement un type d’habitation moderne aussi) qui a été apportée par ces « Tokhariens » aux Chinois par l’une de ces mêmes voies (nord-ouest, bassin du Tarim). Soit par les Indo-Européens nommés « Tokhariens » en Asie de l’Est et « Ariens » en Inde, entre-le V/ IVe millénaire av. J.-C., soit déjà bien avant entre le VIIIe et Ve millénaire av. J.-C. par des proto-Indo-Européens (bien entendu toujours des Européens, mais ne possédant pas encore, ou alors des balbutiements, la langue et la culture Indo-Européenne).

      Il ne faut pas oublier que le terme Indo-Européen désigne une langue et sa culture, parmi d’autres langues et culture apparues avant et/ou après celle-ci en Europe et Eurasie. Mais cette langue/culture Indo-Européenne a particulièrement comptée et a pris le dessus sur les autres langues et cultures Européennes de l’époque (peut-être par supériorité démographique et/ou intellectuelle/guerrière), pour en être encore l’ancêtre de 90 % de nos langues Européennes (et bien au-delà : iranienne, indienne) actuelles.

      Bien que tout cela m’arrange, tout cela n’est pas de l’idéologie, mais des faits, archéologiques, génétiques et Historiques, pour le moment, prouvés, vérifiables et irréfutables.

    1. Merci, mais étant hâtée, je ne m’intéresse aux symboles que sous leur aspect historique (entre autres leur diffusion, expliquant des mouvements de population et culture) et bien sûr aspect « religieux » mais en tant que courant de pensé dans l’Histoire, pas plus, pas comme vérité transcendante. Je ne crois pas aux arrières monde (« au-delà » and Co) et/ou aux énergies telluriques and Co et tout mythe que je considère comme de la superstition (sachant que certains mythes sont basé sur des faits réels bien sûr). Je pense qu’il n’y a qu’un monde (dimension) et c’est celui dans lequel nous vivons (fait d’atomes et de particules et peut-être de matière et énergie dites « noires » maintenant). Mais s’il existe un swastika à Alésia, ceci est très intéressant historiquement, bien qu’Alésia ne soit pas très ancien vis-à-vis de la diffusion du swastika.

      À vrai dire la question ultime est : historiquement où est apparu en tout 1er lieu ce symbole ? Plutôt dans la sphère Européenne, pour ne pas dire sphère ethnico raciale Europoïde de l’époque (Europe/Asie centrale, voire Moyen-Orient et Afrique du Nord) ou plutôt en Asie/Eurasie racialement mongoloïde (bridée) ? Je suis sûr qu’il existe une possibilité de vérifier de quand date le plus ancien swastika retrouvé, en parallèle de sa plus large et plus ancienne diffusion (le plus ancien ne serait pas assez probant), sachant que ce symbole a évolué et c’est modifié au gré des époques et civilisations. Par exemple la période dite « géométrique » (voir Wiki) Grecque vers -900/750 av. J.-C., est très riche de déclinaisons, allant de modèles jusqu’à 10 branches jusqu’à d’autres finissants par se refermer sur leur crochet et finissant en forme de roue à 4 rayons ou plus (d’où la difficulté de le distingué de la roue de l’époque). Mais ces études ne seront (oseront) sûrement pas faites avant longtemps, sachant quelle odeur de soufre traîne ce symbole depuis sa récupération par le nazisme.

      1. Merci également pour la réponse, mais je vous vois bien remplie de certitudes aussi bien en ce qui concerne l’existence qui pour vous n’est qu’un conglomérat d’atomes et particules… aussi bien de votre assurance ( je vous cite ) : qu’il existe une possibilité de vérifier de quand date le plus ancien swastika retrouvé, en parallèle de sa plus large et plus ancienne diffusion (le plus ancien ne serait pas assez probant).
        Sur ce, forte de vos repères, vous classifiez sans nul doute Alesia comme une cité  » barbare » qui surgit dans le texte de Cesar  » bello-gallico » en 52 Av JC … Alors que cette ville, voire métropole selon Diodore de Sicile aurait une antériorité mythique qui serait devenue le foyer originelle de toute la celtique (sic). Ce qui lui donne une origine bcp plus lointaine… Et au vu des effets de sa conquête par les romains, elle pourrait même être à la source de notre civilisation, du culte du Soleil, symbolisé par le Swastika.
        Si je prends bonne note également de votre reconnaissance de la force des symboles dans l’histoire et vous me comprendrez sans doute, si je me permets d’immiscer que le Christianisme apparait suite à la chute d’ Alesia et de la vacuité qui s’ensuivit du matérialisme romain… un peu comme la matière noire que vous citez encore… A ce sujet, vous n’êtes pas sans savoir que nous en sommes au Boson de High, appelé plus vulgairement « particule de Dieu ». Ceci dit, en bon païen je terminerai en vous disant  » Si ce sont les hommes qui font les dieux, ceux ci font aussi les hommes ».

  3. Pauvre naif … Elle se retouvre partout dans le monde, et depuis le neolitique … Chez les amerindiens de toute l’amérique, chez les « primitifs » comme vous aimeriez surement les appeller, chez les « non-ariens » …

    Tu cherches un début, un vrai de vrai ? Ca te fasci/ne/se autant que ça de te sentir le premier des premiers ?
    Arretes de faire bosser ton mental comme ça, tu t’égares…
    Au lieu de fixer sur l’origine indo-européenne des tibétains, tu ferais mieux de suivre leur préceptes dzogchen !

    1. Être premier parmi mes égaux , me conviendrais plutôt… L’origine du Swastika et son universalisme, pour moi en effet et un début de vérité, oui en effet. Celui de l’essor de la première loi, que chaque être doit rechercher, même si elle semble sortie du néant ou du hasard lié à la nécessité, en faire un idéal inspiré, aura été scientifiquement la bonne idée.
      Seulement, de nos jours se moyen a été récupéré par le Sionisme. Aidé en cela par des individu lénifiant comme  » marauder »
      http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2014/01/07/28881645.html

      1. Cibler nos enemis comme vous le faite sert leur cause, la solution est ailleurs, autrement, car dans ce cas vous vous comportez comme eux. La preuve, vous me « lénifiez » alors que je me sens au moins autant que vous aussi loin de ce personnage dans ses idées, et pourtant paradoxalement proche de lui, comme de vous, en tant qu’etre humain en recherche et en devenir.
        Je ne force personne, je dis ce que je ressens, je ne créé pas de groupe pour me rassurer, je suis ma voie. Je prend chacun pour ce qu’il est, un humain en recherche que je n’ai pas a cibler comme « terroriste ».
        Il m’est autant inconcevable de gouverner que d’etre gouverné.

        A sinon, la cité, je n’en ai cure, c’est une construction du mental qui cherche a se projeter dans le temps, c’est beaucoup de vent pour pas grand chose, a part de l’agitation.

        Mais sincèrement, je vous comprends, meme si vous pouvez en douter.

        Kenavo !

  4. Par contre avec vos embrouille, ‘jai oublié d’insister sur le fait que la preuve dont vous parlez, la swastika, n’en est pas.
    Car si celle-ci existe partout,ca ne peut prouver que les etrusques sont d’origine indoeuropéenne, ca prouve seulement que la symbolique de la swastika est partout, depuis le néolitique (donc les blacks, les rouges, les blanc(he)s, les jaunes, les vert(e)s les violet(tes)s, les petit(e)s, les grand(e)s, les gros(ses) etc etc)…

    Je ne dis pas le contraire non plus (je deteste les arguments fallacieux), et qu’ils soient indo-européens ou non, c’est comme savoir ce que tu fais dans ton lit, j’en ai rien a carrer, car la bétise dépasse de loins les origines.

    1. Quand j’évoque « l’essence de la loi » matérialisée par le Swastika et le culte solaire, je cherche à faire comprendre que celle ci est antédiluvienne … d’où sa présence planétaire.
      Quand je nomme le Sionisme, je me montre objectif, sans haine et sans crainte. Le « Mont du Soleil » axe du monde ayant été escamoté par les Mt de Sion à Jérusalem.

      1. N’empeche que le titre de ton article cherche manifestement a prouver l’origine indo-europeenne par la presence de la swastika.

        D’ailleurs tu as été assez inteligent pour dire « quasi-irrefutable »….
        Mais si tu sais tout cela, pourquoi un titre pareil, tu ne pouvais pas faire plus clair ?

        Voila le biais que je veux te faire voir.

    1. Votre réponse est grande partie ici
      http://donsmaps.com/wolfcamp.html

      Les plus anciens swastikas au monde retrouvés jusqu’à présent, comme les plus anciennes clés et méandres Grecs, 3 symboles (et a priori, en tous cas pour la clé, représentant l’infini) d’origine Européenne que l’on retrouve aussi et surtout, en parallèle de l’Europe, dans le monde asiatique, sont issu de la même culture paléolithique datant de 24 à 14 000 ans, celle des environs de Mezin en Ukraine (attention il existe site nommé « Mezin » en France). Ce qui prouve (bien qu’il ne soit plus besoin de le prouver) une fois de plus la migration des peuples Européens vers l’Est et le Sud de l’Eurasie (et surement jusqu’en Afrique du Nord et entre autres l’Égypte des 1ers temps pharaoniques, là voir mon article : https://naif732.wordpress.com/2009/11/30/hypothese-sur-les-1eres-civilisations/), comme le furent au cours du temps celles des Tokhariens et des derniers représentants de ces migrations Européennes, les Scythes. Avant que ces migrations ne commencent à s’inverser vers le 4e siècle apr. J.-C. avec l’arrivée des 1ers représentants asiatiques, les Huns turco-mongols (les turcs étant un métissage Europoïdes/mongoloïdes).

      Tapez ces 3 mots « Mezin en Ukraine » en phrase clé de recherche dans Google et vous découvrirez un pan entier de notre Histoire Européenne qui n’est racontée nulle part sauf sur le seul média devenant réellement libre et synthèse de toutes les intelligences, l’Internet. Encore l’Ukraine… nord de la mer Noire, comme en toute logique du lieu de l’ethnogenèse qui s’y est déroulée, celle de l’ethnie dite indo-Européenne. Ethnie faussement appelée « indo-Européenne ». Seuls ceux ayant atteint l’Asie Dravidienne (indiens foncés du sud), et éventuellement s’étant métissés sur place avec, devraient obtenir l’ajout de ce terme d’ « indo », comme les Tokhariens s’étant métissés avec des asiatiques mongoloïdes, en l’occurrence chinois, pourraient s’appeler « sino-Européens »). Mais bon cela est secondaire et n’est qu’une polémique sémantique, je pense que chacun faisant en toute logique, consciemment ou inconsciemment, sa propre rectification, sachant bien que les Européens partant du nord de la mer Noire étaient tout ce qu’il y a d’Européen, qui plus est à l’époque.

      1. C est tout a fait exact qu internet est plus libre Mais n oublions pas les bons vieux bouquins J aime bien andrew collins et gerard de sede par exemple

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s